Rêve d’écriture 

J’ai toujours aimé écrire. Pas seulement coucher des mots sur une feuille, j’aime les papiers, les lettres, les crayons, le gras d’une mine, l’épaisseur du trait d’un feutre.

La plume.

J’en avais acheté une vraie que je trempais dans un encrier. 

C’était il y a un peu moins de vingt ans…

Dans la boutique, je me sentais dans mon univers, le cœur libéré comme si enfin je trouvais ma terre.

C’est si étrange de sentir que l’on est lié à l’écriture sans savoir pourquoi, sans but réel, cette intuition qu’il y a quelque chose de juste, de viscéral, du cœur.

Aujourd’hui après avoir écrit cette nouvelle et de prendre du temps pour en commencer d’autres, il y a ce sentiment profond que c’est simplement ce qui devait arriver.

Qu’y a t-il de si précieux à écrire?

Il s’agit d’être soi, d’écouter ses aspirations, d’être bienveillant envers ses désirs.

Il s’agit d’un cheminement vers notre âme.

C’est plus grand que ce que j’avais pu imaginer.

Une quête de soi, une quête du graal.

SOI…

Publicités

quelque part entre ombre et lumière

Pour ce premier post…

Vous parler de ce qui m’a amené là, ici et maintenant?

Les mots ne viennent pas, ne s’écrivent pas.

Je vais donc patienter et vous livrer un extrait d’une nouvelle écrite il y a quelques mois.

Elle a été le déclic, je lui dois donc ce premier post.

Extrait de  » Quelque part entre ombre et lumière »

« Je pensais qu’après ce jour où l’on t’avait enveloppée dans ce linceul, tu disparaîtrais de ma vie.

Je t’ai sentie lourde dans mon cœur, pesante dans mon ventre, brûlante le long de ma colonne, étouffante à l’intérieur de mon thorax.

Puis, je t’ai cherchée dans chaque rayon de soleil, chaque brise qui me caressait, chaque étoile qui brillait dans le ciel lorsque je pleurais à ma fenêtre.

Je t’ai cherchée dans mes rêves, dans nos photos de familles.

J’ai épié chaque bout de papier où ton écriture surgissait.

J’ai chéri tes bijoux, et gardait en mon cœur la moindre photo d’identité où j’ai imaginé qui tu étais.

J’ai lu tes livres cuisines, tes livres de comptabilité, je t’ai cherchée dans chaque recoin de notre maison.

J’ai utilisé tes casseroles, tes tasses à thé, tes voiles pour prier.

J’ai haï ceux qui t’avaient blessée, chéri ceux que tu avais aimés.

J’ai tout fait, pleuré sur tes chansons préférées, dansé sur les hymnes de ta vie, tout fait.

Puis un jour, en passant, par inadvertance, par tout hasard, j’ai vu un reflet dans le miroir.

C’était toi, une partie de toi.

Je ne saurai dire si c’était ton sourire, ta peau, ta couleur de cheveux, ton regard mais c’était toi.

J’ai fait marche arrière, j’ai scruté pour savoir quel était ce mirage…

Ce mirage, c’était moi.

Je suis restée devant le miroir, j’ai regardé dans tous les recoins.

C’était moi.

Tu étais moi, j’étais moi. J’étais toi.

Je t’ai vue dans certains de mes traits, dans cette ride qui est apparue sur mon front, je t’ai vue dans ce sourire resplendissant et j’ai compris.

J’ai compris que je t’avais cherchée partout, alors que tu étais là en moi.

Que la mort ne nous avait pas séparé mais rapproché.

Chaque jour désormais, quand je me regarde, tu es là.

Tu m’as affranchie, tout ce que je n’aimais pas en moi je l’aime désormais car je t’aime toi.

Tu es là dans la mère que je suis avec mes enfants, tu es là dans chacun de mes plats mijotés, tu es là dans chaque rire franc que j’offre à l’humanité.

Je t’ai cherchée en vain alors que tu ne m’avais jamais quittée.

Je m’aime désormais parce que je t’aime. »

 

Cet ouvrage comprend deux nouvelles.

La première sur le deuil, la seconde nous emmène dans les derniers moments d’une femme qui attente à sa vie.

Pour ces deux femmes, le passage de l’ombre à la lumière, la traversée des ténèbres mais l’espoir toujours…

J’ai choisi ce passage car c’est celui que le site librinova, site d’auto-édition en ligne, a choisi pour présenter le livre.

Je vous parlerai de cette expérience dans autre post.

Le lien ci -dessous vous mène sur le site pour accéder à l’intégralité de la nouvelle. ( 3,99 euros)

Bien, voilà pour une première approche 🙂

Rêves d’écriture prend son envol…

http://www.librinova.com/shop/lilu-june/quelque-part-entre-ombre-et-lumiere